service clients 02 40 98 62 82
paiement sécurisé livraison rapide
Prolongation exceptionnelle !
Offre spéciale Fêtes de la foi
Frais de port gratuits pour toute commande
10% de remise dès 39 €d'achat (hors téléchargement)
Valable sur une sélection de produits jusqu'au 30/08/2020

Mihaï Trestian

Mihaï Trestian est originaire d'une famille de ménétriers Moldaves où la passion familiale se transmet de génération en génération. Il arrive en France en 2002 avec la formation musicale Translave consacrée aux musiques tango & tzigane. Depuis, il participe à de nombreux projets musicaux, musiques du monde (Jerez-Le cam Ensemble, Maciuca 4tet), jazz manouche (Daniel Givone) et chanson (Albert Magister).
Il joue sur un cymbalum, cet instrument à cordes frappées qui apporte à la musique une mélodie avec beaucoup d'harmoniques grâce à sa capacité sonore. Sous son nom, il mène plusieurs projets musicaux : Çiocan (5tet), en formation instrumentale trio ou 4tet selon les envies, les humeurs et autres projets en fonction des demandes centrées sur les musiques de l'Est.
« Le cymbalum est un instrument très ancien d'origine hongroise, qui est portatif pour les fêtes et les mariages. Le modèle chromatique s'adapte très bien aux musiques européennes, le jazz, la musique contemporaine. On frappe les cordes métalliques avec des maillets en bois entourés de coton. » C'est ainsi que le Fiacrais Mihaï Trestian présente son instrument. Fabriqué en épicéa, le cymbalum de concert possède trente-cinq groupes de cordes tendues à travers la table d'harmonie. « L'accès aux cordes est direct, le cymbalum est plus percussif que le piano, mais c'est un instrument complexe », explique Mihaï.

1 vidéo

Me?ditation Tzigane

2 albums dans la discographie de « Mihaï Trestian »