service clients 02 40 98 62 82
paiement sécurisé livraison rapide

Jac Livenais

Jac Livenais est guitariste, chanteur professionnel depuis 1992. Il participe aux Rencontres d'Astaffort* en 1995 en tant qu'auteur et y  retourne en 1997 pour un stage d'écriture avec Brice Homs. Suite à ces rencontres, Jacques Livenais écrit et compose pour Marielle Dechaume (chanteuse) jusqu'à la sortie de l'Album «  En mon âme et confiance » (1998).

1998 voit le début d'une collaboration artistique avec le chanteur Niobé. Collaboration qui va durer jusqu' en 2016 après 5 albums CD et de nombreux concerts en France et à l'étranger (France métropolitaine, Dom Tom, Belgique, Suisse, Allemagne).

De 2002 à 2011, il est engagé comme guitariste compositeur dans la compagnie du Bibliothéatre, compagnie spécialisée dans la mise en scène de la littérature. Il tient alors un rôle de « complice musical » dans divers spectacles de la compagnie.

Jac croise également le chemin de Gilles Guillot et Isa Mecure de la compagnie du Théatre du Barouf sur deux projets: Coordinateur artistique de l'album Où vont les mots ? (2007) et compositeur de la chanson emblèmatique de la pièce : La Brasserie de l'Univers (2009).

Suite à de nombreuses rencontres avec les enfants dans le cadre de résidences artistiques vient le désir en 2011 de développer un répertoire de chansons pour  jeune public. Il présente alors La Box à Jac, spectacle de chansons  à gestes et de rondes pour des enfants de 6 mois à 6 ans env. Il en sera l'auteur, le compositeur et l'interprète.

JUIL
8
VEN
Rimes Party
18h30 - Espace St Gabriel-Les 3 mâts ANGERS (49 - Maine-et-Loire)
JUIL
31
DIM
Mamouna et la fleur …
16h00 - resa: 06 07 23 25 92 BOUCHEMAINE (49 - Maine-et-Loire)
SEPT
10
SAM
Rimes Party
Château de la barre ST LAURENT DU MOTTAY (49 - Maine-et-Loire)
MAI
25
JEU
Rimes Party
10h00 - 14h30 - La Loge -séances scolaires BEAUPREAU (49 - Maine-et-Loire)
MAI
26
VEN
Rimes Party
10h00 - 14h30 - La Loge -séances scolaires BEAUPREAU (49 - Maine-et-Loire)

4 albums dans la discographie de « Jac Livenais »