service clients 02 40 98 62 82
paiement sécurisé livraison rapide
Offre spéciale Fêtes de la foi
Frais de port gratuits pour toute commande
5 euros de remise dès 29 €d'achat (hors téléchargement)
Valable sur une sélection de produits jusqu'au 30/06/2022

Dom Helder Camara

Helder Pessoa Câmara, ou plus simplement, Dom Helder, (7 février 1909, Fortaleza, Brésil - 27 août 1999, Recife) fut archevêque d'Olinda et Recife. Fils de João Câmara Filho et d'Adelaide Pessoa Câmara, Dom Hélder fut ordonné prêtre le 15 août 1931, à Fortaleza. Il fut nommé évêque auxiliaire de Rio de Janeiro le 3 mars 1952 et consacré évêque le 20 avril 1952 par Mgr Jaime de Barros Câmara. Le 12 mars 1964, il est promu archevêque d'Olinda et de Recife, dans le Nordeste, une des régions les plus pauvres du Brésil. Il le restera jusqu'au 2 avril 1985. Défenseur des droits de l'homme au Brésil et une des figures de la théologie de la libération en Amérique latine, il s'engage aux côtés des plus pauvres. En 1955, il participe à la création du Conseil épiscopal d'Amérique latine (CELAM). Proche du cardinal Montini, futur Paul VI, il participe activement au Concile Vatican II, s'opposant fermement à la tendance conservatrice. Au sein du CELAM, il contribue à la définition de "l'option préférentielle pour les pauvres", ce qui lui vaut d'être violemment attaqué par les groupes intégristes proches de Gustavo Corção. Marginalisé dans l'épiscopat brésilien (CNB) et opposant à la dictature des généraux (1964-1985), il fait des séries de conférences en Europe et spécialement en France (1970 au Palais des Sports; 1983 avec La Vie), pendant lesquelles il dénonce la situation de pauvreté du tiers-monde, les ventes d'armes à son pays, la guerre du Vietnam et la violence de la dictature brésilienne. Proche des mouvements non-violents et se référant à Gandhi et Martin Luther King, il met en place une pastorale dirigée vers le service des pauvres, qui s'appuie sur le mouvement Action Justice et Paix (cf. Spirale de la violence, Paris, 1970) et sur un séminaire populaire dans lequel il souhaite que les futurs prêtres soient aussi bien formés à l'action sociale qu'à la théologie. En 1977, il participe à la Conférence des évêques d'Amérique latine sur la non-violence. Il est fait docteur honoris causa des universités de Louvain (1970), Chicago (1974), Amsterdam (1975) et Uppsala (1977). Jean-Paul II lui rend hommage lors de son voyage au Brésil en 1979 mais lui nomme, en 1985, un successeur, José Cardoso Sobrinho, qui se charge de faire table rase de toute son action pastorale libérationniste. Par contre, Dom Helder, a toujours démontré sa fidélité au Saint Siège. Il est décédé le 27 août 1999.

1 album dans la discographie de « Dom Helder Camara »